About
Table of Contents
Comments (1)

Tu sais je veux te faire une confidence que même mon journal ne contient pas.

Il y'a un couple marié dans mon quartier. Un matin  la dame m'a appelé, et me dit qu'elle aime ma taille et ma forme, et que son mari et elle veulent faire de nouvelles rencontres, niveau sexe donc si je veux bien on fera un plan à 3.  Mais je vais devoir  fourrer ma queue dans le cul son mari aussi.

Imagine un instant son mari entrain de me  sucer pendant, que je lui mettait un gode dans l'anus.

Il était environ 22 Heures et je devais passer la nuit dans leur maison. Donc j'arrive on s'installe. On bois un coup et tout, la femme commence à déshabiller son mari. Et me dit que c'est maintenant que la fête commence.

La dame avait de gros seins et j'avoue particulièrement que j'aime ça. J'adore les gros nichons.

Donc pendant qu'elle déshabille son mari, il lui retire sa jupe à la femme.

Je vois entre les grosses cuisses de la femme, sa chatte toute rouge à cause de son teint clair.

Une chatte bien charnue, en chaire, bien rasé comme si c'était fait pour cet occasion... Et quant à elle, elle a retiré la culotte de son mari, il avait porté un string.  Etrange non ? Tu ne trouves pas ?

Elle plaça le string sur le côté et sorti la bite de son mari qu'elle s'est mis à caresser. Puis, d'un signe de la main, elle m'ordonna de venir vers elle. Je m'avance.

Il est de coutume pour moi de  ne jamais porter de caleçon. Je n'en porte jamais. Et ce n'est pas à  cette occasion, j'allais en mettre. quand je me suis levé, elle remarqua ma bite toute dure dans ma culotte. Elle fit une bise sur ma bite avant d'ouvrir ma fermeture éclaire.

Tu m'écoutes ?Je raconte pour que tu puisses vivre la chose comme je l'ai vécu c'est bon j'espère ?

Il a fallu de peu pour que les deux bites qu'elle avait en face d'elle se retrouve dans sa bouche l'une après l'autre.

J'étais debout devant elle et son mari qui était sur le canapé.

Tout à coup je sens une main, plus ou moins douce me caresser les fesses, puisque ma culotte était descendu. C'était son mari qui ne pouvait plus arrêter de bouger lorsqu'il me vit sans culotte...

Je mouille de plaisir, un plaisir sans pareil, que je ferma les yeux et je me suis laissé entraîner dans le delire. J'ai senti quelque chose de différent quand j'avais les yeux fermés. Comme si la fellation qu'on me faisait était devenu différente, encore plus bonne, je sentais la langue glisser sur mon gland, comme si la personne était en face d'une sucette ou d'une glace. En même temps, je sentais que c'était mentholé, et qu'il y avait une chose différente.

J'ouvre les yeux, le mari  de la dame qui me suçait la bite. j'ai failli m'énerver, parce que je ne suis pas bi mais la dame à dit que cela resterait entre nous et que c'était rien de grave.

En vrai Lucien avait une manière de sucer que toute les femmes que j'ai connu n'avais pas. Même pas sa femme. C'est ainsi qu'elle se mit à se déshabiller laissant entrevoir sa forte poitrine. J'adore ta poitrine. Lui dis-je et elle rétorqua que ses pamplemousse était à moi seul aujourd'hui. Elle se leva et mis ma tête dans ses seins.

[Imagine la scène] Un homme assis en train de me sucer la queue, et ma tête dans les nichons de mes rêves. Je mouille encore plus.

Lorsque la dame se mit à à son tour à me sucer les tétons, je n'avais que tout but de toucher les siennes. Sans même crier gare je les saisi avec les deux mains. Tu n'imagines même pas comment c'était aussi mou, douillet, fabuleux.

Plus je lui caressait les tétons, elle me léchait les tétons aussi encore plus vite.

"Humm" Brandon tu me fait mouiller. Me dit elle.

Elle se mit alors à se caresser sa grosse chatte, charnues bien rasé.

Et sans m'en rendre compte j'ai joui une première fois, sur la bouche de son mari qui semblait aimer ça car malgré les litres de sperme il continuait à me secouer la bite comme pour chercher la moindre  goutte de sperme qui restait.

Je n'avais plus envie mais les seins de cette femme ne me faisait pas débander.

Après avoir joui la femme pris la relève. Elle me sucait faisais passer ma bite entre ses seins comme une branlette espagnole. Son mari avait les fesses écarté et se mettais un gode dans l'anus. Pendant que Sarah la femme me suçait, et faisais passer ma bite entre ses deux gros nichons, elle masturbait son mari se pénétrait avec un gode.

Tout à coup la femme se courba et me laisse voir son cul. Un bon gros cul tout mou, avant de commencer je lui met une claque qu'elle a apprécié, j'ai tellement aimé son cul. Lorsque j'ai écarté son gros cul, elle avait l'anus presqu'ouvert et elle me dit.

Baise moi où tu veux je suis ton esclave. Lorsque je mis ma bite toute mouillée dans son anus, elle me dit qu'elle attendait que ça. Je lui ai rempli l'anus de ma bite. Elle se mit à gémir à vive voix, surtout quand je passe ma main pour lui caresser la chatte et introduire ma main dans sa chatte.

Son mari quant à lui voulais sentir ma pine remplir son anus. Je refuse mais j'use du gode pour le pénétrer.

J'ai ma bite dans le cul de sa femme, ma main droit dans son con et ma main gauche en train de baiser avec un godemichet. 

C'était tellement bon au fur et à mesure que je baise son anus, elle contracte son anus et serre ma pine qui prenait tout l'espace possible.  c'était agréable.

Après avoir joui dans son anus J'eus sommeil me suis couché sur le lit mais monsieur et madame encore sur ma bite, m'ont fait jouir encore une fois sur leur bouche, visage. Ce que j'ai adoré c'est quand j'ai joui sur les seins de la dame.

C'était devenu notre petite secret à 3. Aujourd'hui nous sommes 4. Te rase plus la chatte, j'adore les sensations que les frottements créent avec.

You may also like

Download APP for Free Reading

novelcat google down novelcat ios down